Chiens australiens, races canines australiennes
Chiens australiens, races canines australiennes
Accueil
Actualites
Notre elevage
Bouviers australiens
Working kelpies
Presse
Liens
Contact
Ridgey Didge sur Facebook Ridgey Didge sur Youtube
Ridgey Didge bouviers australiens et working kelpies
 
Elevage canin Ridgey Didge, bouvier australien
 
 
  bouvier australien race nos chiens bouviers australiens portées prévues et disponibles bouvier australien Nos chiots bouviers australiens  
 
La race bouvier australien
Retour
UN CHIEN POUR VOUS ?
On aime ou on n'aime pas son look de chien rustique, presque sauvage, rappelant ses origines de chien de la brousse australienne, mais quoi qu'il en soit, le bouvier australien ne laisse pas indifférent. Comment rester insensible devant cet admirable chien de travail, dont l'intelligence, le courage et l'agilité font de lui l'une des races les plus polyvalentes à l'heure actuelle ?

Beaucoup d'entre vous l'ont découvert dans "Mad Max 2" aux côtés de Mel Gibson. Ce petit chien bourru au caractère protecteur vous a séduit. D'autres ont fait sa connaissance sous l'appellation de "chien bleu" en Nouvelle-Calédonie où il est très répandu, voire même dans son pays natal, où il vit encore essentiellement sur des propriétés à la campagne. Ses origines permettent de mieux comprendre cet animal à la fois complexe et merveilleux, et de déterminer si effectivement c'est un chien pour vous ?

Le bouvier australien a été conçu pour travailler, et on n'a essayé à aucun moment de le transformer en chien de canapé. Il reste ainsi un chien hyperactif nécessitant au moins une heure et demie d'activité physique par jour. Si vous ne lui donnez pas la possibilité de se dépenser suffisamment, il finira par se trouver d'autres activités telles que démonter votre nouveau canapé ou redessiner votre jardin. Il va de soi que le bouvier australien supporte difficilement de vivre au chenil ou de rester attaché. Ceux qui ont tenté l'expérience confirment qu'immobiliser un bouvier australien finit par le rendre agressif, lui qui rêve d'une chose : passer chaque minute de la journée avec ses maîtres et leur apporter du bonheur.

Si au contraire, on s'occupe correctement de son chien, on découvre très rapidement qu'il y a peu de races à la fois si dévouées et intelligentes, comme celle-ci. Il ne convient pas à une vie sédentaire, et à défaut de travailler sur du bétail il faut lui procurer des activités telles que l'agility, le frisbee, le RCI ou le canicross. Chien "pot de colle", le bouvier australien ne vit que pour être avec sa famille, ne fuguant jamais. Cette fidélité se traduit par un instinct très protecteur envers les membres de son entourage et de son territoire. En principe le bouvier australien est très méfiant à l'égard des étrangers, évaluant les gens avant d'accorder son amitié. Etant donné ce côté protecteur, il est impératif qu'il soit bien dressé afin de calmer ses ardeurs, lui rappelant qu'il n'est pas l'alpha de la meute. De même sa personnalité à tendance dominante, qu'il soit mâle ou femelle, se manifeste auprès d'autres chiens, d'où sa réputation de "bagarreur", renforçant la nécessité de parfaitement le sociabiliser.



Enfin son instinct de talonneur ne disparaît pas même en l'absence de vaches à regrouper. Sans dressage il s'exercera sur de nombreux substituts (roues de vélos, rollers, autres chiens). S'il est facile de décourager ce réflexe naturel, il est vivement conseillé, comme pour la majorité des races, de ne pas laisser des enfants seuls avec un jeune bouvier qui aurait tendance à mordiller en jouant.

Cette race des antipodes n'aboie qu'occasionnellement, le plus souvent pour garder son territoire, sa voiture ou sa famille, quand il s'ennuie ou quand il joue. Dans ces derniers cas, ses jappements rappellent ses origines de dingo : des cris aigus de chouette. Ses origines lui ont également procuré un atout énorme : une odeur beaucoup moins prononcée que chez la plupart des autres races. Si en général ses poils ras sont faciles à entretenir, il faut énormément le brosser au moment de la mue.

Enfin son côté rustique semble le prémunir contre la maladie, lui permettant de vivre en moyenne jusqu'à 15 ans. D'ailleurs le plus vieux chien du monde, "Bluey" est arrivé à l'âge exceptionnel de 29 ans et 5 mois. C'était un bouvier australien. Il a gardé vaches et moutons jusqu'à l'âge de 20 ans, avant de prendre sa retraite !

Sa taille moyenne, son endurance, son amour de l'eau et bien sûr de son maître en font un compagnon idéal. Si vous êtes actif et disponible pour consacrer au moins une heure et demie par jour à votre chien, le bouvier australien est peut-être un chien pour vous !